Objet

La Société en France des SAR est particulièrement active depuis plusieurs années pour développer parmi ses membres le goût de l’histoire, leur permettre d’approfondir leur connaissance du rôle historique de la France, et de leurs ancêtres, lors de la guerre d’Indépendance américaine, et pour développer aux États-Unis une connaissance plus exacte de ce que fut la réelle contribution de la France à l’obtention de leur indépendance.

Pour assurer une garantie supplémentaire de professionnalisme à nos travaux, le Conseil d’administration a décidé de constituer un Comité consultatif d’histoire, composé de six à douze spécialistes reconnus et de trois ou quatre membres du comité de la société.

Depuis la première réunion qui eut lieu le mardi 29 mars 2005 au Jockey Club, ce comité se réunit environ tous les deux mois au siège de la société. Au cours de ses réunions, sont présentés à la critique et aux suggestions des participants les réalisations récentes et les projets de la société en matière d’action historique et culturelle :

  • Conférences et manifestations commémoratives
  • Interventions pour faire mieux connaître à nos membres, et à nos amis américains notre histoire commune, et notamment préciser pour eux divers épisodes mal connus ou déformés par un enseignement lacunaire et des initiatives mal informées/documentées.
  • Recueil et exploitation d’archives familiales méconnues
  • Mise en œuvre du Prix de Thèse des SAR dénommé « Prix Jacques de Trentinian »
  • Autres projets : publication à venir des Actes du colloque organisé par les SAR à l’École militaire de Paris en 2012 sur le thème des « Soldats et Marins français pendant la guerre d’Indépendance américaine »
  • Étude en cours sur la « Bataille des Saintes : défaite tactique ou victoire stratégique ? »

Membres

Les personnalités suivantes, déjà réputées par leurs œuvres ou les conférences prononcées  dans le cadre des SAR ou ailleurs et présentées ici dans l’ordre alphabétique, sans leur titres, ni le détail de leur grande expérience, ont déjà généreusement contribué en donnant de leur temps et leur compétence : Véronique Mathot, colonel Hughes de Bazouges, le colonel Gilbert Bodinier, le général Michel Hanotaux, Philippe Henrat, l’amiral Rémi Monaque, le comte Thierry de Seguins-Cohorn, le marquis Charles-Philippe de Vergennes, particulièrement chargé de la mise en œuvre du Prix de Thèse, le professeur Patrick Villiers ; son premier coordinateur fut le comte Jacques de Trentinian, suivi par Martin Boyer. Le président et le vice-président en sont membres ex-officio.

Publications

  • « La glorieuse campagne du comte de Grasse» : œuvre collective en commentaire du Journal de campagne d’un officier des garnisons de vaisseau, René-Calixte de Labat de Lapeyrière, riche d’éclairages et d’informations précieuses tout à fait inédites, (Éditions SPM, 2010).
  • « France’s contribution to American Independence » : un film éducatif en anglais, avec livret bilingue franco-anglais, qui permet d’appréhender l’ensemble des ressources diplomatiques, économiques et militaires mises en œuvre par la France pour contraindre le roi d’Angleterre George III à concéder l’indépendance aux treize colonies révoltées. (Direction Geneviève Husson, Images en tête Production 2011, double DVD 45 minutes).
  • « La France au secours de l’Amérique » ; autopsie de l’Expédition particulière du général comte de Rochambeau et du chevalier de Ternay, chef d’escadre des armées navales, par Jacques de Trentinian (Ed. SPM, juin 2016),  avec la collaboration des membres du Comité d’Histoire.
  • les Éphémérides, mises en ligne sur le site qui mettent en exergue tel ou tel évènement de la guerre d’indépendance.